View Sidebar

Adoption chats, parrainage, sauvetage chats abandonnés ou maltraités

Sauve est une association à but non lucratif assurant l’accueil, les soins
et le replacement de chats abandonnés ou maltraités.
Des p’tits timbres

Des p’tits timbres

Grâce à votre solidarité, nous avons reçu beaucoup de timbres et d’enveloppes.

Merci à tous!!

Plus que 20 timbres, et nous pourrons clôturer cet appel.

Qui souhaite nous apporter ce dernier coup de pouce?

N’hésitez pas à nous contacter par mail:

( Mr Scotch est prêt à recevoir vos courriers !)

contact@association-sauve.com

15 February 2017
caisses de transport à vendre!!

caisses de transport à vendre!!

Nous avons 5 caisses de transport à vendre: 3 très grandes à 15€ pièce et 2 de dimension classique, à 10€.

Elles sont à retirer sur Paris.

N’hésitez pas à nous contacter par mail, si vous êtes intéressés.

Un coup de pouce qui nous aide à faire face aux dépenses quotidiennes pour nos protégés.

Bonne soirée à vous tous!

Galopin cherche un parrainage

Galopin cherche un parrainage

Galopin est âgé d’environ 5 ans. C’est un chat tigré, qui à son arrivée, était pétrifié de peur. Au contact de ses copains chats, il a su trouver des repères, de la quiétude, et une famille.

Galopin adore aller dans la cour. L’été pour se dorer au soleil, et quand le soleil se cache, pour s’aérer.

Il dort souvent contre un chat. Observateur, aux aguets, c’est un intouchable.  Il y a quelques mois, Galopin a commencé à maigrir. Son poil s’est ébouriffé, son regard a changé. Bien sûr, nous avons consulté un vétérinaire. Lors de l’échographie, il a vu que ses reins etaient petits, et ressemblaient à ceux d’un chat âgé.

Une malformation rénale. Sans doute de naissance. Et qui s’est aggravée avec les années. Grâce aux traitements, Galopin continue de mener sa vie de chat. Il mange bien, saute, continue d’explorer sa cour, et profite de la vie. C’est un très gentil chat, qui de part son tempérament et sa pathologie, ne pourra pas être adopté.

Alors ce soir, nous aimerions que Galopin ait lui aussi un parrain ou une marraine. Nous l’aimons beaucoup, et il serait heureux de devenir le petit filleul de quelqu’un.

Le parrainage est déductible des impôts à 66%. Il contribue à soutenir un chat, et à participer à sa prise en charge.

Alors, qui sera touché par notre beau Galopin?

Merci pour lui!


 

Rouky: retour sur une belle

Rouky: retour sur une belle

Ceux d’entre vous qui suivent régulièrement notre site, n’auront aucun mal à reconnaître le chat sur les photos…mais oui, c’est Rouky qui vient nous donner de ses nouvelles à travers les mots de ses adoptants.

Des mots pleins de tendresse et de bienveillance pour celui qui attendait qu’on lui offre une seconde chance.

Bien sûr, lorsque nous le présentions à l’adoption, tout le monde le trouvait très beau !  Oui mais… Rouky est âgé de 6-7 ans et est testé FIV+. Alors il voyait partir ses copains et patientait sagement en espérant qu’un jour, son tour viendrait.

Et puis un message qui arrive, une conversation en toute transparence sur les risques liés au FIV, un RDV fixé, une rencontre…et, après des au-revoir pleins d’espoir, ce fut le grand départ!

« Voici un peu plus d’un mois que Rouky est arrivé : timide au début, mais néanmoins très câlin, il a rapidement pris ses marques et choisi ses postes d’observation préférés. Maintenant il cavale dans tout l’appartement, il nous suit dès qu’on entre dans la cuisine (c’est un gourmand!), et adore jouer des heures avec le tapis, un bout de ficelle, sa balle. Il est toujours avec nous, à ronronner et demander des caresses. C’est un amour de chat, très beau et très affectueux. Nous sommes comblés et remercions chaleureusement l’équipe de Sauve et Marie-Claude qui ont su répondre très clairement à nos questions, notamment sur le FIV. Rouky en est atteint mais à le voir rien ne laisserait deviner. J’espère que d’autres iront au-delà des idées reçues et que d’autres petits chats trouveront leur famille ! »

Un chaleureux merci aux adoptants de Rouky pour leur très touchant témoignage.

Ces belles histoires ne sont possibles qu’avec votre soutien à tous et nous sommes heureux de vous les faire partager.

Longue et belle vie à toi gentil Rouky ! Ta patience et ta gentillesse ont été récompensées.

14 February 2017
Lilou, chatonne à l’adoption sur Paris!

Lilou, chatonne à l’adoption sur Paris!

Ce matin, c’est une jeune demoiselle rousse, qui vient se présenter. Voici la jolie Lilou.

Lilou est encore un chaton, et elle attend son foyer pour la vie.

Pour son post, elle a pris la pose avec ses copains, car elle aime beaucoup les autres chats.

Lilou est joueuse et curieuse, gourmande et pleine de vie. Elle aime bien les câlins, mais surtout explorer son petit monde.

Pour elle, nous cherchons un foyer aimant et responsable.

Elle vous attend à l’adoption sur Paris.

N’hésitez pas à nous contacter par MP pour plus de renseignements.

10 February 2017
Moi, Platon: je cherche un parrain ou une marraine de coeur

Moi, Platon: je cherche un parrain ou une marraine de coeur

Craintif et âgé de plus de 10 ans, l’avenir de Platon semblait bien sombre quand il fut placé en fourrière, suite à son abandon.

lo

Mais pour Marie-Claude, la responsable de Sauve, venir en aide à ces chats mis de côté car non adoptables est essentiel et c’est in-extrémis que nous l’avons sorti de la fourrière.

Platon a donc posé ses pattounes à l’Association il y a plus d’un an et demi maintenant. Il reste toujours extrêmement méfiant auprès des inconnus mais se détend avec les humains qu’il voit régulièrement.

IP

Très à l’aise par contre auprès des autres protégés de Sauve, il a noué de belles relations félines.

Alors oui Platon ne recherche pas la compagnie des humains mais il méritait d’être pris en charge et de pouvoir vivre encore de belles années, non?

Afin de nous aider à continuer ces actions de sauvetage, nous recherchons des parrains-marraines et Platon n’en a aucun à ce jour.

Alors, si vous êtes touché par ses beaux yeaux verts…contactez-nous!

9 February 2017
Kaly, retour sur un sauvetage

Kaly, retour sur un sauvetage

Chaque semaine, nous vous parlerons de nos petits protégés, qui resteront sous notre protection jusqu’à la fin de leur vie. Car une association comme la nôtre, est un lieu de refuge et un havre de paix pour tous ces chats laissés de côté. Et ce sont justement les parrainages, qui nous permettent d’assurer leur confort, et de continuer à leur tendre la main.

Ce soir, c’est Kaly qui vient timidement se présenter à vous.

Un jour, nous avons reçu un mail nous demandant de venir en aide à un pauvre chat terrorisé, dans un parking en sous-sol.

La bénévole qui s’est alors rendue sur place, a découvert une minette tigrée, apeurée, et ne sachant plus où se cacher. Nous avons alors appris qu’elle s’était réfugiée dans ce lieu un soir d’hiver, pour chercher sans doute de la chaleur. La sortie se faisait par une porte automatique, bruyante et effrayante. Elle était bloquée…. Depuis déjà 9 mois.

Nourrie parfois, mais souvent chassée, et surtout devenue gênante. Il fallait agir et vite.

Pourchassée par des chiens, lâchement lâchés sur elle afin d’essayer de la faire partir. Poison dissimulé dans des gamelles. Sa “vie” était devenue un enfer.

Une trappe fut posée. Ça y est, Kaly allait être libérée.

À son arrivée, elle était inapprochable. Feulant, grognant, s’enfuyant, et cherchant à tout prix à se cacher dans le moindre petit recoin. 9 mois sans lumière ni soleil. 9 mois dans le bruit et le stress.

Kaly est auprès de nous depuis plus de 3 ans maintenant. Elle est âgée d’environ 10/12 ans.

Depuis, elle s’est bien sûr apaisée. Restant intouchable, mais elle sait qu’elle peut nous faire confiance.

Il y a quelques mois, Kaly a fait un AVC. Elle était paralysée, sa tête tremblait, elle ne pouvait plus se déplacer. Elle a été hospitalisée, et soignée, tout en respectant ses peurs. Rien de plus difficile pour un chat craintif, et terrorisé par l’enfermement, que d’être en cage. Alors nous rusions chez le vétérinaire. Serviette sur son box pour la cacher, dodo particulier, et du calme.

Nous avons eu très peur pour elle. Mais aujourd’hui, elle s’est bien remise.

Elle remange seule sans difficulté, et se déplace bien à nouveau. Avec encore quelques séquelles. Mais elle a pu reprendre sa vie de chat.

Elle reste méfiante, plaque souvent ses oreilles à notre approche, mais elle a tissé un lien particulier avec Marie Claude. En qui elle a confiance.

Certes, Kaly ne fait pas des câlins, ne saute pas sur les genoux et ne ronronne pas dans nos bras. Mais elle est attachante, touchante et mérite autant qu’un autre d’être heureuse.

Nous sommes devenus son foyer, et nous espérons qu’elle vivra encore longtemps auprès de ses copains rescapés.

Kaly n’a absolument aucun parrainage.

Vous êtes partants pour changer ça?!

Aidez Kaly à continuer sa belle vie, en nous aidant à prendre ses soins en charge.

Le parrainage est déductible des impôts à 66%.

N’hésitez pas. Elle a besoins de vous. Merci pour elle.

6 February 2017
Inès: Retour sur une belle histoire

Inès: Retour sur une belle histoire

Il y a quelques mois, nous avons été alertés pour prendre en charge une jeune minette, alors âgée de quelques mois.

Son  état était jugé grave, et il était urgent qu’elle soit vue par des vétérinaires.

Il s’est avéré qu’elle avait été percutée au niveau de l’arrière train. Un choc si violent, que ses vertèbres ont été sectionnées au niveau de la base de sa queue. Cette dernière était “morte”. Afin d’éviter tout risque de nécrose, l’amputation était nécessaire. Vitale.

Elle était également fatiguée, faible, maigre et avait besoin de soins. De petite minette sans nom, elle est devenue Inès.

Sur cette photo, Inès sortait de la clinique. Sa patte avant avait été rasée afin d’y placer une perfusion. Elle était encore maigre. Mais elle avait grand besoin qu’on la câline, et ronronnait sous les caresses.

Au fil des semaines, Inès a repris des forces. Peu à peu, grâce au dévouement de son ange gardien, elle a pu retrouver l’insouciance et une vie heureuse.

Il était alors temps d’envisager de lui trouver un foyer ….

Placée en famille d’accueil, Inès se prêtait volontiers aux séances photos. Sous l’oeil attendri de ceux qui prenaient soin d’elle.

Et puis un jour, un gentil couple est venu la rencontrer. C’était parti pour sa nouvelle vie!!

Devenue Suzy, aujourd’hui, elle est heureuse, choyée et aimée comme une reine.

Voici le beau témoignage de sa famille :

“Nous avons la joie d’avoir adopté la petite Suzy grâce à vous! Elle est en pleine forme et s’est rapidement habituée à son nouvel environnement. Toujours aussi câline, elle partage des moments de tendresse et de jeu avec nous. Nous sommes heureux de partager notre bonheur d’avoir Suzy à nos côtés. Nous sommes conscients de tous les moments difficiles qu’elle a traversés et à quel point vous vous êtes battus pour elle. Nous savons combien l’équipe de Sauve était attachée à la petite Inès.
Encore merci à toute l’association et à votre dévouement. Nous souhaitons bonne chance à tous les autres chats. Merci encore.”

Oui, nous étions attachés à cette petite. Si courageuse et combative. Qui se laissait toujours faire pour les soins, toujours confiante, toujours paisible.

Au fil des semaines, elle s’est accrochée pour s’en sortir.

Elle qui était en si piteux état, est devenue une magnifique minette!

Alors chère Suzy, profite bien de ta nouvelle vie et de cette seconde chance.

Belle vie à toi ainsi qu’à ta famille.

2 February 2017
ils ont besoin de vous!

ils ont besoin de vous!

Nous souhaitons vous parler de nos récents sauvetages. Afin de vous présenter nos derniers petits protégés.

Un soir vers 23h, ce jeune chat a été retrouvé coincé dans un moteur de voiture. Miaulant de détresse, ne pouvant se dégager. Un tuyau le bloquant. Heureusement, sauvé à temps. Placé en famille d’accueil, il y est arrivé tout sale, un peu perdu et aux aguets, mais content d’être au chaud.

Devenu Canaille, il reprend des forces! A son arrivée, il boitait et avait une blessure au niveau de la babine supérieure.

Sans nul doute à cause du moteur. Le froid leur fait prendre parfois de gros risques….

Canaille a apprécié le premier soir sa toilette, ronronnant sous la chaleur du gant, et se blottissant au chaud de sa serviette.

Et il regarde toujours d’un oeil émerveillé ses gamelles qui se remplissent tous les jours.

Voyou. En fin d’année dernière, Voyou avait été jeté en pleine nuit, sous des températures négatives, par dessus un mur. Abandonné à son triste sort. A 19 ans. Évidemment pris en charge, il s’est avéré que Voyou était extrêmement malade. Et depuis, il ne cesse les allers et retours chez les vétérinaires.

Problèmes aux reins, pancréatite, mauvais état général, déshydratation à ce moment là, et anorexie.

Mais Voyou ne cessait de chercher les câlins, ronronnait, voulait vivre. Alors nous nous sommes battus à ses côtés. Lui qui n’avait plus de forces, nous l’avons porté et encouragé.

Des semaines après, alors que plus d’une fois nous pensions qu’il était trop tard, Voyou va beaucoup mieux!

Bien sûr, il est extrêmement âgé. Mais aujourd’hui, il se balade la queue en l’air, lui qui n’arrivait même plus à lever sa tête, et qui se laissait mourir. Il ronronne, vient réclamer ses câlins en vous regardant avec son regard épris de douceur, et profite de chaque instant! Médicalisé et surveillé de près, Voyou finira bien sûr ses jours à nos côtés. Il est à présent entouré, aimé et câliné comme il le mérite.

Il aura fallu plusieurs hospitalisations, beaucoup de soins et d’attention.

Ounque. Âgée de 14 ans, sa maitresse est décédée il y a deux mois environ. Restée seule dans son appartement depuis, Ounque ne voyait personne, et restait seule toute la journée. Sauf deux fois par jour, lors d’un passage pour être nourrie. De ce fait, Ounque était craintive à son arrivée. Craignant l’homme, n’ayant plus l’habitude d’être touchée. Et ayant perdue celle qu’elle aimait. En grande souffrance psychologique, Ounque refusait de manger. Nous avons aussi rapidement découvert qu’elle était malade, et qu’elle souffrait physiquement également.

Après divers examens, une pancréatite à été découverte. Placée sous perfusion et hospitalisée plusieurs jours, Ounque est également hautement médicalisée. C’est une minette douce et très gentille. Qui vous regarde d’un air un peu perdu, mais qui comprend que nous voulons l’aider.

Betty est chez nous depuis plusieurs mois déjà. Elle souffre de problèmes de peaux importants, ainsi que d’inflammation du fond de sa gorge. L’empêchant d’avaler quoi que ce soit. Hospitalisée, Betty est elle aussi hautement médicalisée. A son arrivée, elle était terrorisée.

Il faut la connaître Betty. Quand vous vous asseyez par terre, les jambes allongées, il suffit de tapoter par terre en chuchotant son nom. Elle vient alors aussitôt se blottir sur vos jambes. Toute heureuse et câline.

Tous ces chats, sans soins et sans traitements, seraient morts. Afin de leur sauver la vie, nous leur offrons les meilleurs soins.

Nous ne pouvons évidemment pas les laisser mourir dans leur coin.

Notre association ne reçoit absolument aucune aide ni subvention. Chaque jour est une lutte pour perdurer.

Si nous sommes toujours là, c’est grâce au combat de la présidente de l’association, de son équipe, et grâce à vous.

Sans dons, sans parrainages, nous ne pourrions plus les sauver. Ni leur offrir quelques mois, pour Voyou, ou quelques années de plus, pour tant d’autres.

Les belles histoires comme celles d’Inès, publiée hier, ont le même début.

Il était une fois un chat en détresse, qui avait besoin de nous.

Alors si vous voulez continuer à nos côtés, voir avec nous des Sos devenir de belles histoires, aidez-nous.

La somme des factures vétérinaires pour ces chats là, est très importante. Les soins de qualité, les radios et autres bilans, les perfusions et les hospitalisations reviennent très chers.

Contactez nous en MP si vous voulez et pouvez, faire un don. Nous en avons cruellement besoin.

Il n’y a pas de petit don! Nous délivrons des reçus fiscaux, et votre don sera déductible des impôts à 66%.

Merci pour eux.

Portrait de chat: Charly

Portrait de chat: Charly

Charly est un beau chat-nounours! Tout en rondeurs et en ronrons…

Et pourtant, lui aussi a une histoire difficile. Victime de maltraitance avérée, nous l’avons accueilli il y a quelques années, avec le rebord de sa lèvre inférieure arraché. L’examen vétérinaire fit également apparaitre une bronchite qui s’avéra être chronique.

Mais surtout, Charly avait perdu confiance en l’être humain…

Il fallut de longs mois pour qu’il comprenne qu’il était en sécurité à l’Association.

Aujourd’hui, Charly ne craint plus du tout ni la responsable de Sauve ni les bénévoles, qu’il connait bien, mais l’arrivée de toute nouvelle personne est source de grand stress pour lui.

Il est parfaitement à l’aise avec ses copains de l’Association, dont il recherche la présence.

En raison de son état de santé, qui nécessite un suivi régulier (radios, traitement) et de son immense crainte face aux inconnus, Charly n’est pas présenté à l’adoption mais au parrainage.

Alors si ce gentil chat vous touche, n’hésitez pas à nous contacter en MP, nous répondrons à toutes vos questions.

1 February 2017